by P.RO Com
Ceep France

Réunion bilatérale entre le CEEP et la Commissaire Thyssen afin de discuter de l’avenir du paquet Equilibre entre vie professionnelle et vie privée et de la future communication interpretative sur la Directive Temps de travail

Actualités Actualités
Actualités

Accueil > Actualités

Réunion bilatérale entre le CEEP et la Commissaire Thyssen afin de discuter de l’avenir du paquet Equilibre entre vie professionnelle et vie privée et de la future communication interpretative sur la Directive Temps de travail

Dans le cadre de la publication du Socle de droits sociaux pour fin avril 2017, une réunion bilatérale s’est déroulée entre la Secrétaire générale du CEEP Valeria RONZITTI et la Commissaire Marianne THYSSEN. Cette réunion s’articulait autour des principaux enjeux des employeurs de services publics : l’avenir du paquet Equilibre entre vie professionnelle et vie privée et la future communication interpretative sur la Directive Temps de travail.

Le CEEP a mis en avant les priorités de ses membres sur ces deux dossiers, notamment concernant la nécessité de maintenir une approche globale avec un équilibre entre les initiatives législatives et non législatives concernant le Paquet Equilibre entre vie professionnelle et vie privée. L’enjeu d’une communication interprétative ne reprenant pas l’impact négatif des jugement de la CJUE a sur le temps de travail pour les employeurs de SIG a également été abordé. Au-delà de ces enjeux, les échanges se sont concentrés sur les priorités communes du CEEP et de la Commissaire : investissements dans les infrastructure, et notamment les moyens de permettre une plus grande flexibilité dans l’interprétation et le calcul des investissements dans le bilan comptable des autorités publiques. Les échanges se sont conclus sur le Dialogue social européen et sur ses futurs défis et priorités.

Cette année, les partenaires sociaux européens élaboreront leur future programme de travail 2017-2019 et détermineront une méthode de travail avec la Commission européenne afin de promouvoir une économie sociale de marché soutenant à la fois les travailleurs et les employeurs.