by P.RO Com
Ceep France

F. Brandolini, Vice-président exécutif du Ceep, participe à l’audition sur le Paquet Economie circulaire

Actualités Actualités
Actualités

Accueil > Actualités

F. Brandolini, Vice-président exécutif du Ceep, participe à l’audition sur le Paquet Economie circulaire

Dans le cadre des discussions sur un possible retrait du Paquet Economie circulaire, Filippo Brandolini, Vice-président exécutif du CEEP, a représenté les prestataires de services publics lors de l’audition public en commission ENVI du Parlement européen.

M. Brandolini a encouragé la Commission européenne à reconnaître le large soutien à cette initiative et a souligné son rôle crucial pour l’économie européenne dans son ensemble :
« Le Paquet Economie circulaire est une étape important vers une économie plus circulaire dans laquelle l’efficacité des ressources deviendra la clef de la croissance économique comme de la protection de l’environnement au sein de l’Union européenne. Le CEEP soutient le Paquet Economie circulaire car il représente une chance extraordinaire d’atteindre l’objectif d’une économie encore plus durable. Pour le CEEP, la gestion des déchets est très fortement liée à la gestion des ressources. »

« Le Paquet Economie circulaire souligne qu’il ne s’agit pas de choisir entre la préservation de l’environnement d’un côté, et la croissance et l’emploi de l’autre, mais de progresser dans l’ensemble de ces domaines. »

« Le Paquet a un potentiel considérable de facilitation des investissements dans des technologies et services durables. Il pourrait ainsi devenir un moteur pour l’économie européenne dans son ensemble. Le Paquet ne doit pas être reporté. Il doit mettre en place un cadre de croissance approprié, permettant de favoriser la nécessaire augmentation des investissements en Europe. »

M. Brandolini a souligné que le recyclage doit s’accroître en termes de quantité et surtout de qualité. Dans ce contexte, M. Brandolini a insisté sur le fait que : « Les objectifs de réduction de l’ensevelissement de déchets sont essentiels à la mise en place d’une économie circulaire. Les objectifs d’ensevelissement des déchets et de recyclage doivent s’appliquer à l’ensemble des déchets, et pas uniquement aux déchets municipaux ».