by P.RO Com
Ceep France

Egalité des sexes « Progrès à l’horizon 2020 »

Publications et Positions Publications et Positions
Publications et Positions

Accueil > Publications et Positions

Egalité des sexes « Progrès à l’horizon 2020 »

  • Le CEEP et ses membres sont particulièrement impliqués dans la promotion de l’égalité des sexes, tant en tant qu’employeurs qu’en tant que fournisseurs de services.
  • Le CEEP souligne l’importance pour la Commission de reconnaître le rôle du CEEP et des partenaires sociaux, ainsi que leur travail sur l’égalité des sexes. Il attire également l’attention sur l’importance de la sauvegarde et du renforcement de notre autonomie, au niveau européen comme national.
  • Une approche équilibrée et générale devrait se concentrer sur des mesures de soutien.
  • Afin d’atteindre l’égalité des sexes sur le marché du travail, des services publics efficaces et bien finances, tels que les services à la personne, les transports ou encore l’éducation, sont indispensables.
  • L’interconnexion entre les conditions de travail et la vie privée a une grande influence sur la situation des hommes et des femmes sur le marché du travail ainsi que sur leur vie privée.
  • Le CEEP souhaite souligner le rôle important joué par les partenaires sociaux sur la lutte contre les écarts de salaire et la promotion d’un traitement égal grâce aux négociations collectives.
  • Le besoin d’attirer l’attention sur les conséquences des différents types de congés et des conditions de travail flexibles ont sur les revenus et par conséquent sur les retraites.
  • L’étude de cas pour l’égalité des sexes doit être développée et largement diffusée.
  • Le cadre légal européen sur l’égalité des sexes est robuste et fournit une bonne protection. Il n’y pas de besoin, par conséquent, d’amender la législation européenne actuelle ou d’introduire de nouveaux instruments. Mieux vaut se focaliser sur la mise en œuvre des règles existantes.
  • Le CEEP considère qu’il est important d’avoir une Stratégie européenne pour l’égalité des sexes afin de conserver ces enjeux au sommet de l’agenda européen.

L’intégralité de l’opinion est disponible ici.